Friday, May 26, 2006

The magic of Magali Mauras



A French poet with a great website, Magali Mauras combines a love of the arts with an exceptional, exquisite gift of expression. Here is one of her poems in French and English and her self portrait.


Land

Sur un labour vaste et désenchanté
- Vaste pour un seul homme –
Un vestige celtique tournait sa puissance
Et selon mon regard estampait ce cumulus

Croître en roi

L’arable consumée
Pouvait-elle côtoyer
Le rouge anglais

Opaque d’un voyage

Volubile, un été, elle nouait conte en riant
Aux prairies bouleversées de roches

Simple enfant
Le nuage se glissait
Dans les draps de la mer


© 2006 Magali Mauras


Land

Over a vast ploughed field
- vast for one man alone -
that had lost its magic
an echo of the Celts surged
and as I watched moulded this cloud

You will grow into a king

Could this burnt umber
sit well with English scarlet?

After a voyage through fable and fog
one summer it wove its legend
laughing at the meadows
overturned by rock.

Just a child
The cloud slipped
Between the sheets of the sea.


© 2006 Magali Mauras. Translation by James Hartnell.


Magali Mauras: self portrait.

Magali Mauras vit en région parisienne, en France.
Elle suit son désir créatif et son plaisir des découvertes dans la passion du langage, des arts et de la littérature en explorant plusieurs chemins qui se croisent parfois.
Elle lit la poésie des poètes contemporains ou plus anciens, d’ici ou d’ailleurs, elle écrit ses poèmes, comme on entre en intimité avec le langage, le sien propre et celui des autres, intimité faite de richesses communes ou partagées, fortes ou apaisantes. Son premier recueil Memor amabor n’a pas encore trouvé d’éditeur. Un second recueil se construit. On peut consulter quelques poèmes anciens et récents sur Poemelilas
http://poemelilas.blogspot.com/ .
Elle conte des histoires mêlées de poèmes chantés et de musiques. Ses histoires, elle les découvre dans les livres, elle les entend conter en chemin, ou elle les invente.
Elle contemple le monde où elle vit et voyage. Parfois, elle suspend un instant offert pour photographier.
Elle enseigne aux enfants des écoles primaires où l’on apprend à lire, à écrire, à compter pour soi, pour les autres. Un métier vivant et vivifiant.

Mai 2006.

No comments: